« J’ai parlé de choses qui me frappaient »… L’écriture de l’intensité dans les romans et les carnets de Henri Thomas

Publié en ligne le 16 novembre 2011

Par Pierre LECOEUR

Pour citer cet article :

LECOEUR Pierre (2011)."« J’ai parlé de choses qui me frappaient »… L’écriture de l’intensité dans les romans et les carnets de Henri Thomas". Revue La Licorne, Numéro 96.

En ligne : http://licorne.edel.univ-poitiers.fr/index.php?id=5190

(consulté le 22/11/2017).

Les auteurs

 
Revue La Licorne - ISSN 0398-9992
Faculté des Lettres et des Langues - Maison des Sciences de l'Homme et de La Société
Bâtiment A5 – 5, rue Théodore Lefebvre, TSA 21103 - 86073 POITIERS - Cedex 9 – France
Tél : 05 49 45 32 10
http://edel.univ-poitiers.fr/licorne - lalicorne@mshs.univ-poitiers.fr
Page générée par Lodel

Administration du site (accès réservé)  - Crédits & Mentions légales