Avant-propos

Publié en ligne le 08 avril 2014

Par Jacques-Philippe SAlNT-GERAND

Le présent numéro de La Licorne, fatalement n°13, se voulait l'expression perdurable de l'hommage à un vivant qui fut rendu à René Char, l'automne dernier, dans toute la région de Poitiers. Pour célébrer le quatre-vingtième anniversaire du Poète, et permettre à celui-ci de bénéficier d'une meilleure audience, sans pour autant sombrer dans la déréliction d'une démagogie médiatique, Bernard Escalmel avait organisé avec détermination tout un ensemble de manifestations dont le point de convergence devait rappeler l'importance cardinale de René Char et de ses engagements. Conférences, expositions, spectacles se sont ainsi succédés du 12 novembre au 12 décembre, rythmant de leurs succès la lente approche de l'hiver, masquant de joie l'irrésistible avancée de la mort et offrant les meilleures occasions de projeter, avec les textes de René Char, l'éclairage suggestif de ses meilleurs exégètes, de l'illustrer par les alliances les plus ardemment requises dans l'écriture de la philosophie, de la musique et de la peinture, d'en souligner enfin l'inépuisable et provocante profusion poétique. Les textes réunis ici, à quelques exceptions près, rappellent aux participants la teneur de quelques-unes de ces conférences, qui pour beaucoup furent des révélations. Nous avons pris la liberté d'adjoindre à cet ensemble des contributions émanées de collègues auxquels nous nous étions ouverts de notre projet. L. Cantaloube-Ferrieu, J- Voellmy, M. Deguy, A. Marchetti et J.L. Steinmetz nous ont fait l'honneur et l'amitié de nous confier leurs travaux. Que tous soient ici très cordialement remerciés. J’ajouterai que pour que ce projet se réalise, la commission des publications de notre UFR nous a alloué une subvention appréciable, dont nous tenons particulièrement à remercier son président, M. le Professeur J. Tarrade.

Mais oubliant ces preuves, que la reconnaissance de la poésie à présent, puisqu'elles seules font rêver, ne soient plus liées qu'à la trace des pensées dont ce numéro est le témoignage. Et a fortiori, après la disparition imprévisible du Poète, lorsque ce numéro était au stade final de sa composition, que l'écrit seul - désormais - porte témoignage d'une vie qui fut l'Honneur de la Littérature, et qui défie à tout jamais l'Épreuve du temps.

Pour citer cet article :

SAlNT-GERAND Jacques-Philippe (2014)."Avant-propos". Revue La Licorne, Numéro 13 (ÉPUISÉ).

En ligne : http://licorne.edel.univ-poitiers.fr/index.php?id=5859

(consulté le 13/12/2017).

Revue La Licorne - ISSN 0398-9992
Faculté des Lettres et des Langues - Maison des Sciences de l'Homme et de La Société
Bâtiment A5 – 5, rue Théodore Lefebvre, TSA 21103 - 86073 POITIERS - Cedex 9 – France
Tél : 05 49 45 32 10
http://edel.univ-poitiers.fr/licorne - lalicorne@mshs.univ-poitiers.fr
Page générée par Lodel

Administration du site (accès réservé)  - Crédits & Mentions légales