Numéro 110

La Lisibilité de la traduction

Publié en ligne le 22 janvier 2015

Etudes réunies et présentées par

Christophe Gutbub

Le traducteur donne un texte à lire, une traduction qui, dans sa secondarité, renvoie elle-même à un original écrit dans une autre langue. Ce n’est donc que dans son rapport à la lisibilité de l’original que peut être pensée la lisibilité de la traduction. Qu’en est-il de cette lisibilité ? La question amène diverses positions : le refus du mot à mot, pour une traduction selon l’esprit ; ou au contraire une traduction selon la lettre, qui se distingue cependant du mot à mot. Il y va d’abord de la « déconstruction » d’un régime de la traduction qui nous appelle à une « sortie désespérée » ; d’une traduction à pertes et profits, qui sache revendiquer sa perte ; du rapport dialectique entre lisibilité et illisibilité, dans un trajet qui maintient en analogie le lien entre la traduction et son original. La traduction est une expérience, dans la traduction même ou dans sa lecture, à comparer les traductions de poèmes qui se situent au bord même de leur possibilité, de leur traductibilité et donc de la lisibilité de leur traduction ; c’est le seuil d’un autre monde, celui du texte biblique, dont la traduction souligne la radicale étrangeté ; c’est la traduction d’une œuvre qui se pense déjà comme traduction, dans une « contre-langue » qui résiste à l’usure ordinaire. La traduction a son histoire, qui nous offre diverses perspectives : celle d’une traduction « naturalisante », dans la France du XVIe siècle, en visant le naturel de la langue d’abord dans l’original, puis dans la traduction, dans une traduction imitative qui ne restreint pas ses sources au texte à traduire ; celle d’une réflexion, au début du XXe siècle, sur la possibilité même de la traduction, d’une traduction qui s’inscrit dans la métaphoricité générale du langage ; celle, enfin, qui se pense aujourd’hui, en Argentine, d’abord comme écriture, parfois partagée, pour la poésie, entre la poétique de l’original et celle du traducteur.

  • Ouverture : une « même progression de beauté ». Par Christophe Gutbub

    [ Article non disponible en ligne]

  • Sortie désespérée. Par Michel DEGUY

    [ Article non disponible en ligne]

  • La lettre et l’esprit. Par William Cliff

    [ Article non disponible en ligne]

  • Explication. Traduction. Transposition. Par Pierre Deshusses

    [ Article non disponible en ligne]

  • Du « lire », du « traduire », et de la vie en général. Par Xavier Bordes

    [ Article non disponible en ligne]

  • Traducteurs en Celanie ou comment transposer l’illisibilité poétique de Paul Celan ?. Par Valérie De Daran

    [ Article non disponible en ligne]

  • Rendre lisible, visible, audible – Les traductions bibliques d’Erri de Luca. Par Élise Montel-Hurlin

    [ Article non disponible en ligne]

  • Traduire la « contre-langue » du poète Wulf Kirsten. Par Stéphane Michaud

    [ Article non disponible en ligne]

  • Dialogue interrompu. Par Robert Davreuet Christophe Gutbub

    [ Article non disponible en ligne]

  • L’espagnol « naturalisé » : l’appropriation nationale de l’espagnol dans quelques traductions françaises du xvie siècle. Par Jean Lecointe

    [ Article non disponible en ligne]

  • Une conciliation possible de la « nayfveté » des langues ? Les positions antagonistes de Des Gouttes et de Du Bellay. Par Pascale Mounier

    [ Article non disponible en ligne]

  • Forcer ou forger la langue au xvie siècle : Joachim Du Bellay poète et traducteur. Par Christophe Gutbub

    [ Article non disponible en ligne]

  • Parler = traduire – Le scepticisme linguistique de Fritz Mauthner. Par Jacques Le Rider

    [ Article non disponible en ligne]

  • Poésie et traduction  : les termes d’un rapport instable. Par Santiago Venturini

    [ Article non disponible en ligne]

Illustration La Lisibilité de la traduction

Nombre de pages : 184

Format : 155x210

ISBN : 978-2-7535-3466-7

Prix TTC : 17 euros

Date de parution :

06 novembre 2014

Pour commander

Vanessa Merle
La Licorne
Tél. 05 49 45 32 10
[Ecrire]
Presses universitaires de Rennes
Tél. 02 99 14 14 01
[Site web]

Les Presses Universitaires de Rennes
 
 
Page générée par Lodel

Administration du site (accès réservé)  - Crédits & Mentions légales