Numéro 124

Promenade et flânerie

Vers une poétique de l'essai entre les XVIIIe et XIXe siècles

Publié en ligne le 13 avril 2017

Etudes réunies et présentées par

Guilhem Farrugia , Pierre Loubier et Marie Parmentier

Au cours du XVIIIe siècle, la promenade devient une pratique habituelle, d’abord comme passe-temps social, ensuite comme activité solitaire et rêveuse. Les écrivains s’approprient alors cette pratique, et les pensées ou rêveries qu’elle suscite, pour les raconter ou les décrire. La réflexion collective dont ce volume se fait l’écho est partie de l’intuition que cette nouvelle habitude de déplacement dans l’espace – déplacement sans but, gratuit, et à pied – a influencé d’un même mouvement les modes de pensée et les modes d’écriture. On s’intéresse ici à la diffusion concrète du modèle pérégrin proposé par Rousseau dans des textes oubliés par la généalogie de l’essai : si ceux-ci n’ont pas laissé de véritables traces dans l’imaginaire du genre, ils n’en ont pas moins contribué à créer et à répandre des pratiques d’écriture et des postures d’écrivain, qui ont sans aucun doute joué un rôle fondamental dans la constitution progressive d’une écriture essayiste, avant l’institution du genre.

  • Présentation. Par Pierre Loubier, Marie Parmentieret Guilhem Farrugia

    [ Article non disponible en ligne]

  • Ouverture, ça ira. Par Lionel Bourg

    [ Article non disponible en ligne]

  • Dans les pas de Montaigne, Diderot et l’essai. Par Michel Delon

    [ Article non disponible en ligne]

  • L’essai-promenade chez Rousseau. Par Guilhem Farrugia

    [ Article non disponible en ligne]

  • De la promenade au promeneur : le promeneur solitaire, une figure émergente à la fin du xviiie siècle ?. Par Juliette Fabre

    [ Article non disponible en ligne]

  • Les essais sur les jardins à la fin du xviiie siècle. Par Sophie Lefay

    [ Article non disponible en ligne]

  • « Un ordre lumineux » ou les spécificités des essais du Spectator (1711-1714). Par Claire Boulard Jouslin

    [ Article non disponible en ligne]

  • L’essai-promenade, entre vagabondage de la pensée et disponibilité aux suggestions : l’exemple des Nuits de Parisde Rétif de la Bretonne (1788). Par Antonia Zagamé

    [ Article non disponible en ligne]

  • Étienne de Jouy, Ermite, ou flâneur à l’essai. Par Pierre Loubier

    [ Article non disponible en ligne]

  • Flâner, penser, écrire ? Questions sur la place de la littérature panoramique dans la généalogie de l’essai. Par Marie Parmentier

    [ Article non disponible en ligne]

  • Le flâneur et l’ethnographe : sur le savoir des Physiologies. Par Valérie Stiénon

    [ Article non disponible en ligne]

Illustration Promenade et flânerie

Nombre de pages : 159

Format : 155x210

ISBN : 978-2-7535-5219-7

Prix TTC : 22 euros

Date de parution :

01 mars 2017

Pour commander

Vanessa Merle
La Licorne
Tél. 05 49 45 32 10
[Ecrire]
Presses universitaires de Rennes
Tél. 02 99 14 14 01
[Site web]

Les Presses Universitaires de Rennes
 
 
Revue La Licorne - ISSN 0398-9992
Faculté des Lettres et des Langues - Maison des Sciences de l'Homme et de La Société
Bâtiment A5 – 5, rue Théodore Lefebvre, TSA 21103 - 86073 POITIERS - Cedex 9 – France
Tél : 05 49 45 32 10
http://edel.univ-poitiers.fr/licorne - lalicorne@mshs.univ-poitiers.fr
Page générée par Lodel

Administration du site (accès réservé)  - Crédits & Mentions légales