L'effet de cohérence filmique, du point de vue du specta-teur (à partir d'une comparaison entre Thérèse Raquin [1953] de Carné et Stranger than Paradise [1984] de Jarmusch).

Par Raphaëlle COSTA DE BEAUREGARD
Publication en ligne le 30 septembre 2005

Pour citer ce document

Par Raphaëlle COSTA DE BEAUREGARD, «L'effet de cohérence filmique, du point de vue du specta-teur (à partir d'une comparaison entre Thérèse Raquin [1953] de Carné et Stranger than Paradise [1984] de Jarmusch).», La Licorne [En ligne], Les publications, Revue La Licorne, 1990, Les contraintes de la cohérence dans le cinéma de fiction., mis à jour le : 23/03/2006, URL : https://licorne.edel.univ-poitiers.fr:443/licorne/index.php?id=1110.