" Nous croyons que notre parole est un glaive, et que notre plume n'est rien moins qu'un sceptre " : hésitations rhétoriciennes, et balbutiements du style... Remarques sur le statut de la phrase,dans Le Livre des orateurs (1836), de Louis de Cormenin alias Timon (1788-1868)

Par Jacques-Philippe SAINT-GÉRAND
Publication en ligne le 20 octobre 2005

Pour citer ce document

Par Jacques-Philippe SAINT-GÉRAND, «" Nous croyons que notre parole est un glaive, et que notre plume n'est rien moins qu'un sceptre " : hésitations rhétoriciennes, et balbutiements du style... Remarques sur le statut de la phrase,dans Le Livre des orateurs (1836), de Louis de Cormenin alias Timon (1788-1868)», La Licorne [En ligne], Les publications, Revue La Licorne, 1997, La phrase, mis à jour le : 23/03/2006, URL : https://licorne.edel.univ-poitiers.fr:443/licorne/index.php?id=2040.