«Edmond dantès, c’est moi!»: une présence par effraction ou une effraction de la présence? Lecture d’une nouvelle de Italo Calvino

Par Enrico Bolzoni
Publication en ligne le 15 novembre 2018

Pour citer ce document

Par Enrico Bolzoni, ««Edmond dantès, c’est moi!»: une présence par effraction ou une effraction de la présence? Lecture d’une nouvelle de Italo Calvino», La Licorne [En ligne], Les publications, Revue La Licorne, 2017, Présence par effraction et par intrusion, LITTÉRATURE : OCCUPATIONS, HANTISES, mis à jour le : 15/11/2018, URL : https://licorne.edel.univ-poitiers.fr:443/licorne/index.php?id=7196.